Peslier on line

Le forum du jockey Olivier Peslier
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Décision des commissaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myosotis
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 4873
Age : 43
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Décision des commissaires    Mar 14 Juin - 0:25

Suite de l'histoire

(Jour de Galop 14/6/16)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prof
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 5621
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Mar 14 Juin - 22:23

comme c'est étrange ....

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pawneese
Mes potes


Nombre de messages : 264
Age : 59
Localisation : quibou manche
Date d'inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Mer 15 Juin - 11:57

L'appel étant suspensif (de la sanction ) ,enfin je crois ? il aurait pu monter le diane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prof
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 5621
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Dim 19 Juin - 22:07

Bon il est tombé, c'est pas de chance ..
heureusement sans gravité Exclamation

Myosotis, si tu as la décision concernant mr Buick ..... Mr.Red

Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maki
Mes potes


Nombre de messages : 682
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Lun 20 Juin - 0:27

1 mois apparemment.

Édit 1

15 j pour comportement dangereux
15 j pour injures aux commissaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valery53
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 47
Localisation : blois/loir et cher
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Lun 20 Juin - 10:30

il aurait mieux fait de se taire double peine merci Maki salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prof
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 5621
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Lun 20 Juin - 10:48

Je comprends son coup de sang Exclamation

regardez encore la ligne droite avec une vue de face .....

il écope de la sanction mais ce n'est pas le seul a pencher .....

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 4873
Age : 43
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Lun 20 Juin - 10:58

http://www.paris-turf.com/actualites/lourde-sanction-pour-william-buick-131154-131154?id=131154

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3405
Age : 44
Localisation : Oise
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Mer 22 Juin - 7:43

Oui m' a pouliche c'est fracturée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.opeslier.com
Bernard
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Oise
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Mer 22 Juin - 10:22

Bonjour Olivier
qu'est devenu la pouliche blessée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 4873
Age : 43
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Mer 22 Juin - 10:50

Réponse à l'instant dans le sujet "Prix de Diane", Bernard.

Nos messages se sont croisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tintin78
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 1987
Age : 31
Localisation : saint cyr l'école
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Mer 22 Juin - 11:10

Very Happy Merci Myosotis!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://assistante-maternelle-78.fr/joom/
valery53
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 47
Localisation : blois/loir et cher
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Mar 28 Juin - 10:49

prof a écrit:
Je comprends son coup de sang Exclamation

regardez encore la ligne droite avec une vue de face .....

il écope de la sanction mais ce n'est pas le seul a pencher .....

Wink

oui Prof je me souviens de la ligne droite vue d'en face beaucoup de vagues à croire que c'était une arrivée de vélo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kariano
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 70
Localisation : Savigné l'Evêque
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Lun 4 Juil - 22:15

prof a écrit:
comme c'est étrange .... Wink

La décision des commissaires n'est pas étrange, en fait le jockey peut se présenter ou se faire représenter lors de l'audition des commissaires de FG.
J'ignore les argumentions de PC BOUDOT en la circonstance puisque la sanction a été réduite.
De fait PC BOUDOT n'est pas réputé être un jockey "à risques" donc il a été sanctionné certes mais avec plus d'à propos.
Ne pas oublier que les jockeys sont privés de travail lors de ces sanctions, perte de rémunération pour certains assez conséquente.
Souvent ils ne peuvent pas éviter un écart de leurs chevaux mais sont sanctionnés.
Pour les commissaires c'est aussi un "crève cœur" en sanctionnant les jockeys mais s'ils font preuve de tolérance la spirale de mauvais gestes ou d'attitudes néfastes pourraient être la règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harasducochet.pagesperso-orange.fr/
Myosotis
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 4873
Age : 43
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Mer 6 Juil - 22:53

Voilà la totalité du compte rendu après l'appel interjeté par PCB



 
A l'issue de la course, après avoir e ntendu les jockeys Fabrice VERON, Oli vier PESLIER et Pierre -Charles BOUDO T en leurs explications, les Commissa ires ont sanctionné ce dernier par un e interd iction de monter pour une du rée de 6 jours pour avoir en se dirig eant volontairement vers l'exté rieur pour aller chercher l'appui de la li ce, sans en avoir l'espace suffisant, mis en grande di fficulté deux de se s concurrents. Les Commissaires de Fr ance Galop, agissant en qualité de ju ges d'appel conformément aux disposit ions des articles 218, 230, 231, 232 , 233 et 234 du Code des Courses au G alop ; Après avoir pris connaissance du courrier recommandé en date du 4 j uin 2016 par lequel le jockey Pierre- Charles BOUDOT a interjeté appel et m otivé celui-ci ; Après avoir dûment a ppelé les jockeys Pierre-Charles BOUD OT, Fabrice VERON et Olivier PESLIER à se présenter à la réunion fixée au 13 juin 2016 pour l'examen contradict oire de ce dossier et co nstaté la no n présentation des intéressés ; Après avoir, au cours de cette réunion, ex aminé la décision des Commissaires de courses, le film de contrôle, pris c onnaissance des explications écrites fournies par les jockeys Pierre-Charl es BOUDOT, Olivier PESLIER, et Fabric e VERON et entendu l'agent du jockey Pierre-Charles BOUDOT en ses explicat ions, étant observé qu'il lui a été p roposé de signer les retranscriptions écrites de ses déclarations orales e n séance, ce qu'il n'a pas souhaité f aire ; Après en avoir délibéré sous l a présidence de M. Patrick de LA HORI E ; Attendu que l'appel est recevable sur la forme ; Sur le fond ; Vu les éléments du dossier ; Vu le courrier électronique de l'agent du jockey Pie rre-Charles BOUDOT en date du 3 juin 2016 in diquant que ce dernier souhai te interjeter appel de la sanction et bénéficier des vues du film d e cont rôle le dimanche 5 juin 2016 sur l'hi ppodrome de CHANTILLY pour motiver co rrectement ce re cours et la réponse qui lui a été apportée le jour-même ; Vu les explications écrites du jocke y Pierre-Charles BOUDOT reçues par co urrier recommandé avec accusé de réce ption dont la date d'envoi apposée pa r l'administration des postes est le 6 juin 2 016, mentionnant notamment q u'il considère la sanction inadaptée à l'incident et disproportionné e par rapport à la jurisprudence des mises à pied infligées pour des gênes équi valentes ; Vu la demande orale de l'a gent du jockey Pierre-Charles BOUDOT en date du 7 juin 2016 de lui fou rni r les vues de la courses disponibles chez France Galop, adressées en répon se par courrier éle ctronique le même jour ; Vu les explications écrites d u jockey Fabrice VERON reçues le 8 ju in 2016 par télécopie mentionn ant no tamment qu'il ne peut se déplacer mai s est en accord avec la décision des Commissaires de courses car la bouscu lade aurait pu avoir des conséquences dramatiques pour les hommes et les c h evaux ; Vu les explications écrites du jockey Olivier PESLIER reçues le 8 juin 2016 par télécopie mentio nnan t notamment : - qu'il y a eu un mouve ment du jockey Pierre-Charles BOUDOT vers l'extérieur de la piste, alors q ue le jockey Fabrice VERON et lui-mêm e étaient déjà présents appuyés contr e les fusains ; - que le jockey Pierr e-Charles BOUDOT a regardé à plusieur s reprises à sa droite en allant cher c her l'extérieur de la piste ; - que pressentant l'incident, le jockey Fa brice VERON l'a sollicité plusieurs f ois car il était en mauvaise posture, et que de ce fait, il a préféré repr endre plutôt que de mettre en danger, p ar répercussion, ce confrère ; Vu les explications écrites remises en s éance par l'agent du jockey Pierre-Ch arles BOUDOT, expli cations qu'il a d éveloppées à l'oral mentionnant notam ment : - le rôle du jockey Olivier PE SLIER qui décide d'aller vers l'extér ieur de la piste et contraint le jock ey Fabrice VERON qui est à une demie longueur de lui de l'accompagner ; - que le jockey Pierre-Charles BOUDOT n 'est pas à l'origine de cette option et qu'il suit un mou vement général ; - que le jockey Fabrice VERON sollic ite fortement son partenaire pour ne pas se retrouver en mau vaise posture quand il faudra redresser la traject oire et que le jockey Pierre-Charles BOUDOT je tte deux coups d'oeil vers la droite ; - que le premier coup d'o eil a lieu car le jockey Fabrice VERO N crie de l'autre côté de la piste al ors que le jockey Pierre-Charles BOUD OT a plus de deux longueurs d'avance et qu'il comprend q ue ce jockey se m anifeste auprès de son confrère, le j ockey Olivier PESLIER ; - que le deux ième coup d'oeil c'est pour s'assurer qu'il a bien encore une longueur et demie d'a vance sur son concurrent af in de ne pas le mettre en difficulté ; - que ces deux coups d'oeil qui peu vent être interprétés comme de la pré méditation sont en fait des coups d'o eil pour jauger de son avance ; - que le problème survient car le cheval d u jockey Pierre-Charles BOUDOT va se reprendre d'un se ul coup et que cela va induire une reprise de son parten aire par le jockey Olivier PESLIER ; - que la faute du jockey Pierre-Charl es BOUDOT est de ne pas anticiper le fait que son partenair e puisse se re prendre une fois qu'il était à l'exté rieur, mais qu'il a pris toutes les p récautio ns nécessaires en termes de distance quand il a effectué son mouv ement au préalable ; - que le jockey Olivier PESLIER qu'il respecte beauco up par ailleurs, commet une faute en contra ignant le jockey Fabrice VERON , qui a du mal à le contrer, à aller en droite ligne vers le fusai n sans qu'aucun concurrent ne l'y force et q ue lorsque le jockey le jockey Fabric e VERON crie c' est à l'attention du jockey Olivier PESLIER puisqu'il ne p eut pas voir le jockey Pierre-Charles BOUDOT ; - que le jockey Fabrice VER ON crie pour tenir une position subie que les ressources de son parte nair e ne lui permettent pas d'assumer, et qu'il voit l'incident arriver et att end qu'il soit pre sque trop tard pou r reprendre son partenaire en insista nt à contrer un cheval qui " va mieux " q ue lui et l'emmène contre son gr é vers l'extérieur ; - que les jockey s Olivier PESLIER et Fabrice VERON pr éparent les conditions pour se mettre en di fficulté ; - que la gravité de la gêne se mesure souvent en utilisa nt la formule " a failli tomber " et qu' en l'espèce celui qui est en diff iculté est le jockey Fabrice VERON ma is pas le jockey Olivier P ESLIER qui ne reprend qu'une seule foulée ce qu 'il aurait dû faire même sans le jock ey Pierre-Ch arles BOUDOT pour éviter de gêner le jockey Fabrice VERON ; - que le jockey Pierre-Charles BOUDOT a le sentiment d'avoir été jugé sévèr ement après 600 cours es sans sanctio n de ce type cette année, et au regar d de la rédaction du Code concernant l'exemp tion (" joker ") qui démontre qu'au dessus de 4 jours une interdic tion de monter est jugée grave ; - l' absence de la moindre sanction de ce quantum cette année ce qui tend à dém ontrer que c'est u ne sanction rare e t grave, et qu'il a du mal à comprend re pourquoi elle a été appliquée à ce cas alors que des gênes plus importa ntes ont donné lieu à des interdictio ns de monter de 2 jours, o u 4 jours, et parfois à de simples observations ; - une demande de modification du q uantum de la sanction au regard de ce qui précède et des préca utions pris es par le jockey Pierre-Charles BOUDO T à cheval ; Attendu que l'intéressé a indiqué que si l'instinct pouvait l aisser penser dans un premier temps , sur la seule vue télévisée, que son jockey avait fait une erreur, l'exame n de toutes les vues du film de contr ôle montre bien la légitimité de ses arguments et qu'il faut savoir, en ou tre, q u'il y avait une certaine tens ion dans la salle des Commissaires en tre les jockeys ; Attendu que l'intér essé a fait visionner une course qui s'était déroulée deux jours plus tard su r le même hippodrome durant laque lle un jockey fautif n'avait reçu que des observations en metta nt pourtan t un cheval hors course ; Attendu que l'intéressé a déclaré qu'il n'avait rien à ajouter suite à une question d u Président de séance en ce sens ; At tendu que l'article 166 paragraphe II du Code des Courses au Galop dispose notamment que lorsq u'un jockey, à n 'importe quel endroit du parcours, a poussé, bousculé ou gêné, par un moye n quel conque, un ou plusieurs de ses concurrents, les Commissaires de Cou rses doivent lui appliquer un e sanct ion dans les limites du Code des Cour ses au Galop, à moins qu'ils ne jugen t que l'inciden t n'est pas dû à une faute de sa part ; Attendu qu'à la so rtie du dernier tournant, le hongre S IMMANTOV était positionné en tête du pelo ton, côté corde, les poulains AY AMONTE et SUPER RIDGE progressant qua nt à eux, ensemble, en ret rait à l'e xtérieur du peloton ; Que l'ensemble des concurrents s'était dirigé vers l a lice extérieure et avaient ensuite redress é leur trajectoire, mais que le jockey Pierre-Charles BOUDOT avait laissé le hongre SIMMANTOV co ntinue r de se rapprocher de la lice extérie ure pour aller chercher complétement l'appui, étant o bservé qu'il avait e nvisagé ce mouvement depuis plusieurs foulées comme le démontre sa façon d e tourner la tête et de regarder à so n intérieur avant d'effectuer cette m anoeuvre ; Attendu que le jockey Pier re-Charles BOUDOT, sans y être contra int par un concurrent, s'était ai nsi rabattu vers la lice extérieure et a vait gêné dans un premier temps le ch eval AYAMONTE puis par répercussion l e cheval SUPER RIDGE en n'ayant pas j ugé de manière satisfaisante les ress ourc es de son partenaire pour effect uer un tel mouvement ; Attendu néanmo ins que la vue de dos et la vue intér ieure du film de contrôle permettent de const ater une absence de contact entre les concurrents, que le hongre SIMMANTOV bénéficiait d'environ une l ongueur d'avance au moment où le jock ey Pierre-Charles BOUDOT l'avait lais sé se déporter v ers la lice extérieu re, puis se rabattre devant le poulai n AYAMONTE, après avoir regardé plusi eu rs fois vers sa droite ; Que le jo ckey Olivier PESLIER avait, en voyant ce mouvement, préféré reprendre le c heval AYAMONT E, principalement par p récaution comme il l'indique lui-même , notamment en raison de la position du cheval SUPER RIDGE derrière lui, l e film de contrôle permettant en effe t de constater que le jockey Fabrice VERON, qui ne pouvait ignorer que l'e nsemble des concurrents s'étaient déc alés v ers la lice, tentait tout de m ême de s'insérer à son extérieur dans un espace assez réduit ; Attendu qu' un comportement fautif du jockey Pier re-Charles BOUDOT ne peut être contes té, celui-c i ayant, par manque de vi gilance optimale, créé une difficulté pour le jockey Olivier PESLIER qu i était tout de même positionné une lon gueur derrière lui, puis, par répercu ssion pour le jockey Fabrice VERON, s es deux confrères s'étant ensuite cla ssés devant lui au passage du poteau d'arr ivée ; Attendu que les Commissa ires de courses étaient ainsi fondés à sanctionner le jockey Pierre-Char l es BOUDOT pour avoir manqué d'une par faite vigilance, mais qu'il y a lieu, au vu des éléments q ui précèdent, n otamment de la vue intérieure et de l a vue de dos du film de contrôle perm ettant de mettre en évidence un écart d'environ une longueur le séparant d e son concurrent immédiat au moment d e son mouvement, de la réaction proac tive du jockey Olivier PESLIER, et de la façon dont le cheval SUPER RIDGE tentait de s'insérer le long de la li ce dans un espace assez réduit, de r éduire cette interdiction de monter ; Attendu qu'il y a ainsi lieu au vu d e la nature de ce comportement fautif et de ses conséquences , de réduire l'interdiction de monter d'une durée de 6 jours à une durée de 2 jours, le jockey P ierre-Charles BOUDOT ayant dirigé son partenaire vers la lice ex térieure dans le cadre d'un mouv emen t collectif au départ, sans s'être as suré de manière totalement certaine e t optimale qu'il b énéficiait d'une a vance vraiment suffisante créant ains i une difficulté derrière lui ; PAR C ES MOTIFS : Décident : - d'infirmer l a décision des Commissaires de course s en ce qu'elle a sanctionné le jocke y Pierre -Charles BOUDOT par une inte rdiction de monter d'une durée de 6 j ours et réduire cette sanction à une durée de 2 jours ; Boulogne, le 13 ju in 2016 R. FOURNIER SARLOVEZE P. de L A HORIE N. LANDON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kariano
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 70
Localisation : Savigné l'Evêque
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Jeu 7 Juil - 8:45

Bonjour Myosotis

La lecture de ce rapport n'est pas aisée.
Il serait bon d'avoir sur ce site le point vue des deux autres participants P.VERON et O.PESLIER.
Ces trois jockeys sont de grands professionnels, je ne crois pas à de mauvaises intentions de uns et des autres.
A la lutte il est très difficile de prendre les bonnes décisions dans certaines circonstances, encore plus diriger un cheval si on n'a pas les réactions propres aux cavaliers en osmose avec leur cheval.
Hors tous les trois sont de très bons cavaliers de plus savent se maitriser lors de confrontations ou mouvements inopinés.
PC Boudot n'est pas coutumier de ce genre d'incidents, donc on peut lui laisser des circonstances atténuantes en réduisant la sanction.
Un point m'interpelle il semble que l'ambiance lors de ces problèmes n'est pas optimum enfin à cette occasion avec les commissaires et jockeys.
Les enjeux sont sont importants dans ce milieu il est inutile de se confronter lors d'incidents avec les commissaires qui sont je le rappelle des bénévoles.
Trop de tensions finissent par dégouter tous le monde et accroitre une susceptibilité de mauvaise aloi.
J'espère que cet incident sera vite oublié par tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harasducochet.pagesperso-orange.fr/
valery53
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 47
Localisation : blois/loir et cher
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Ven 8 Juil - 9:32

oui mais heureusement qu'il a les "gendarmes" des courses sinon bonjour le bazard affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kariano
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 70
Localisation : Savigné l'Evêque
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Ven 8 Juil - 13:28

valery53 a écrit:
oui mais heureusement qu'il a les "gendarmes" des courses sinon bonjour le bazard affraid

Les commissaires, des courses sont de bénévoles ils ont obligation de faire respecter les courses.
Chaque hippodrome a des commissaires afin d'organiser le déroulement des courses dans le cadre des sociétés de courses (plat-obstacles et trot).
Si incident ils doivent auditionner les protagonistes et faire un compte rendu en fin ce courses.
Ce compte rendu sera examiné par les commissaires de FG qui convoquera les intéressés à une réunion afin de définir les responsabilités de chaque intervenant et prendre les sanctions si besoin dans le cadre du Code des courses.
Ce ne sont pas des "gendarmes" mais des personnes agréés par les sociétés de courses officiant dans un cadre précis.

Il existe une brigade des jeux qui a pour mission de surveiller les paris et les comportements de parieurs.
Là ces fonctionnaires ont une mission à tenir vis à vis de l'ordre public ainsi constater la régularité des courses s'ils sont sollicités par les instances des sociétés de courses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harasducochet.pagesperso-orange.fr/
prof
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 5621
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Ven 8 Juil - 22:54

Y a t'il une formation spécifique pour devenir commissaire de courses Question

Je suppose que certains d'entre eux ont été professionnels des courses auparavant Question

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kariano
Mes potes
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 70
Localisation : Savigné l'Evêque
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Décision des commissaires    Sam 9 Juil - 8:34

prof a écrit:
Y a t'il une formation spécifique pour devenir commissaire de courses Question

Je suppose que certains d'entre eux ont été professionnels des courses auparavant Question

Wink  

Une formation est obligatoire depuis un certain nombres d'années.
En principe n'importe qui peut postuler comme commissaire des courses.
En général ce son des gens issus de ce milieu, éleveurs, anciens entraineurs, jockeys mais aussi de gens issus de milieux très différents.
A une époque il fallait être parrainé c'est toujours le cas mais avec moins de contraintes.
Il ne faut pas avoir été condamné en Justice en fait il faut l'agrément des Commissaires de FG (galop) ou de la SECF (trot) afin de procéder au stage du Code des Courses.
Si réussite de l’examen du Code des Courses il y aura un complément de formation dans le cadre de l'exercice de cette activité.
Tous les deux ans des cessions de commissaires afin de connaitre les nouveaux articles du Code et leur application.
TOUS LES COMMISSAIRES SONT DES BÉNÉVOLES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harasducochet.pagesperso-orange.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Décision des commissaires    

Revenir en haut Aller en bas
 
Décision des commissaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Précision sono ...
» Un autre petit jeux de précision sur skoda.ch
» Flèche à ergots et précision de tir
» COMMISSAIRES AU BOL DOR (par Missile) enfin ...
» Aide à la décision pour le choix de l'abonnement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peslier on line :: Catégorie à modifier... :: Votre opinion sur les courses-
Sauter vers: